NAUJAC SUR MER notre commune

27 avril 2014

Animalia Parc ce met à l'heure Américaine pour un week end, le 10 et11 mai 2014.

Restauration sur place avec les éleveurs girondins direct producteur et huîtres du bassin
Cordialement l équipe d'Animalia Parc

IMG_2105

Posté par NAUJAC c estvous à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La scène médocaine bouillonne d’Effervescence

 

La première édition de l’Effervescence festival aura lieu samedi.
La scène médocaine bouillonne d’Effervescence
Les répétitions de Rodéo sur Juliette, un des 12 groupes au programme du week-end. © Photo
Photo N. Larqué
Le rendez-vous est pris : le 1er février, c'est à la salle François-Miterrand qu'il faudra être, dès 18 h 30. Le festival Effervescence promet de représenter tous les styles de musique : rock déjanté, rap, R'n'B, rock fusion, latino jazz, reggae, poprock et ragga muffin.

Dès hier, certains des 12 groupes programmés ont commencé les répétitions afin d'être prêts pour le jour J. Parmi eux, certains sont uniquement connus dans le Médoc, mais pour d'autres, la renommée est plus nationale. Lydie et Philippe Walter, par exemple, joueront en duo : elle chanteuse lyrique, lui pianiste de jazz. Ils promettent de nous emmener dans un voyage musical à travers le jazz et la musique latino.

Autre voyage avec Lukax, qui proposera un rap dynamique et sincère, connu entre autre pour « flow de guerre » ou encore « teste même pas ». On ne peut pas non plus oublier Rodéo sur Juliette, humoristique-punk qui saura vous faire bouger. Ces quatre musiciens excentriques vous attendent de pied ferme.

Des envies de voyage ? Africa'n'precu s'occupe de tout, en mariant les sons d'Afrique de l'Ouest aux rythmes jamaïcains, pour vous transporter à travers la pluie vers le soleil. Les amateurs de R'n'B'pourront aussi découvrir Elsaa, jeune chanteuse proposant ses propres compositions. Ré & No ne seront pas en reste avec leur duo de guitares énergiques. Il s'agit de la rencontre entre deux admirateurs locaux du chanteur Renaud. Leur ton est caustique et l'ambiance drôle et grinçante à l'instar de leur modèle.

Une compilation inédite

Lors de cette soirée, bien d'autres découvertes attendent les spectateurs. L'idée des organisateurs (l'association Effervescence et le centre culturel de Lesparre) est de fédérer le plus de monde possible autour de la musique sous toutes ses formes et de créer une manifestation durable. Il est aussi essentiel pour eux de pouvoir faire se rencontrer des personnes aux goûts musicaux très différents et de créer une certaine forme de communication.

Pendant la manifestation, les différents groupes auront la possibilité d'enregistrer et de choisir des extraits afin de créer une « compil 100 % médocaine ». L'association Assono, partenaire de l'événement, se chargera des prises de son et du mixage. La distribution de cette compil sera organisée avec les groupes eux-même et les éventuels partenaires. D'après les organisateurs, il est important de montrer qu'il se passe des choses dans le Médoc au niveau culturel. Il est vrai qu'après le départ du Reggae Sun Ska du Médoc, victime de son succès, la relève était attendue pour essayer de continuer à promouvoir des manifestations artistiques locales.

Nadine Larqué

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l'association Effervescence au 06 73 34 53 22 ou par mail effervescence.medoc@gmail.com L'association centre culturel de Lesparre cœur Médoc au 06 26 30 30 71 ou par mail centreculturellesparre@wanadoo.fr. Vous pouvez aussi consulter le site Web www.centrecultuerllesparre.jimdo.com.

Posté par NAUJAC c estvous à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2014

L’Effervescence Festival va voir le jour en février

http://www.sudouest.fr/2014/01/08/l-effervescence-festival-va-voir-le-jour-en-fevrier-1422560-2964.php

 

Un premier concert réunissant douze groupes sur deux scènes est programmé. Rap, rock, reggae, jazz : les styles seront les plus variés possible.

L’Effervescence Festival va voir le jour en février
David Nègre, Pascal Arnaud, Lionel Polcri, de l’association Effervescence, s’associent avec Virginie Dumas, du centre culturel, pour ce premier festival.© Photo
Photo N. L.
L'association Effervescence, qui existe depuis septembre 2013, a pour but de participer à la vie culturelle du Médoc, avec aux côtés du président, Pascal Arnaud, du vice-président, David Nègre, et du trésorier, Lionel Polcri, une dizaine d'adhérents qui veulent créer des événements culturels aussi bien musicaux que picturaux.

Lorsqu'ils se sont rencontrés, ils ont eu l'idée de rassembler tous les styles d'art en une même association, de fédérer l'ensemble des bonnes volontés des communes environnantes et de mélanger toutes les formes d'art en « live » avec l'idée d'inviter des artistes extérieurs au territoire pour créer des échanges constructifs et conviviaux.

Le nom de l'association leur est apparu comme une évidence : « Dans le Médoc, il y a une effervescence au niveau culturel », explique Pascal Arnaud. Le siège social est basé à Lesparre mais les réunions se tiennent souvent au bar L'Antidote de Hourtin.

Pour son premier événement, Effervescence s'associe avec le Centre culturel de Lesparre. Ensemble, ils organisent le concert prévu le 1er février à l'espace François-Mitterrand.

Riche et éclectique

Selon les organisateurs, la programmation se veut à l'image du territoire : riche et éclectique. Douze groupes seront répartis sur deux scènes et se produiront en alternance. Rap, rock, reggae, jazz : les styles de musiques seront très variés. De quoi permettre à chaque spectateur d'entendre son style préféré mais aussi d'en découvrir.

« Nous avions pensé, commente Virginie Dumas, la directrice du Centre culturel, organiser un concert rap hip-hop avec les jeunes de la région qui avaient participé à la Fête de la musique, d'où l'intérêt de nous associer à Effervescence. Nous sommes d'accord sur l'importance de l'itinérance des spectacles, aussi nous pourrions dépasser le stade d'une seule Communauté de communes. »

Ce festival s'inscrit aussi dans une démarche écocitoyenne et solidaire : implication des associations du territoire, respect de l'environnement et tarif réduit pour les jeunes. Le soir du concert, le Point info jeunesse tiendra un stand à l'intérieur de la salle.

Le plus grand souhait des organisateurs serait d'avoir des « free sessions », ou ce que d'autres appellent un « bœuf », c'est-à-dire un échange entre les groupes. « Il faut ouvrir les possibles de la création », souligne Virginie Dumas.

En marge de ce festival, deux mini-concerts auront lieu les samedis 18 et 25 janvier, de 16 h 30 à 18 heures à l'espace culturel Leclerc de Lesparre.

Nadine Larqué

 

Restauration (tapas, sandwiches, buvette).

Le concert aura lieu de 18 h 30 à 2 heures du matin avec sortie définitive à partir de 22 heures.

Renseignements, Effervescence au 06 73 34 53 22 ou le Centre culturel au 06 26 30 30 71.

Posté par NAUJAC c estvous à 11:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 décembre 2013

Éolien une surfacturation illégale de plusieurs milliards d'euros

Pour info !

Communique de presse de la Fédération Environnement Durable

Paris 19 décembre 2013 France : Éolien une surfacturation illégale de plusieurs milliards d'euros?

La Cour de Justice de l’Union Européenne ( CJUE) a rendu son verdict ce jeudi 19 décembre 2013. Les tarifs de rachat de l’électricité d’origine éolienne constituent "un avantage accordé au moyen des ressources de l'État". La Fédération Environnement Durable prend acte de la cette décision confirmant celle du Conseil d’État qui devrait logiquement ordonner le remboursement des aides indument perçues par les producteurs d’électricité qui en ont bénéficié depuis 2001. Le tarif de rachat de l’électricité éolienne à un tarif garanti par l’état serait remis en cause, ainsi que probablement le mécanisme de la Contribution au Service de l’Électricité (CSPE), une « écotaxe électrique », située au bas des factures d’électricité des consommateurs et dont le taux actuel de 4 ,5% est en croissance rapide. La (FED) demande à EDF et aux autres producteurs d’électricité qui ont collecté cette taxe depuis son origine, de provisionner le remboursement des usagers du montant cumulé, intérêts compris. Les premières estimations faites par la FED indiquent que cette surfacturation concernant uniquement l’éolien pourrait atteindre plusieurs milliards d’euros soit plusieurs centaines d'euros pour un ménage moyen français. La FED constate encore une fois que les éoliennes, abritées sous le parapluie de l’écologie, n'étant pas rentables, elles survivent grâce a des aides illégales prises sur la facture des consommateurs et entrainent la France dans un gouffre financier sans fond.

Contact Presse Jean-Louis Butré 06 80 99 38 08

contact@environnementdurable.net http://environnementdurable.net

Posté par NAUJAC c estvous à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2013

Hommage rendu à sainte Philomène

La procession quitte l’église Sainte-Philomène de Naujac pour parcourir les rues du village.

La procession quitte l’église Sainte-Philomène de Naujac pour parcourir les rues du village. (Photo R. B.)

À l’initiative d’ADP Sainte-Philomène, l’Association de défense du patrimoine de l’église Sainte-Philomène, qui a pour objectif la sauvegarde, la rénovation, l’entretien et la mise en valeur du patrimoine et la mémoire du village, Naujac a honoré de belle façon sa sainte patronne jeudi dernier. Une manifestation pilotée par le vice-président Claude Lecart et Marie Elkine, à laquelle a également participé une délégation d’une trentaine de pèlerins, dont six enfants venus de Sauveterre-de-Guyenne.

Au programme, une procession dans les rues du village avec une halte devant la croix de mission de la rue de Magagnan, la petite statue de sainte Philomène portée par quatre jeunes filles. Une messe concélébrée dans l’église, un nouvelle fois fleurie grâce à Alain Robert, par le père Daniel Da Rocha, prêtre du secteur et par le curé Christophe Picault, prêtre de Sauveterre-de-Guyenne. Et pour terminer la soirée, dans la salle des fêtes… Un lunch de grande qualité réunissant tous les participants.

Sainte Philomène

Née en 291 ap. J.-C. à Corfou en Grèce et décédée en 304 ap. J.-C. à Rome, sainte Philomène est une sainte de l’Église catholique romaine, célébrée le 13 août, à propos de laquelle il existe de nombreuses incertitudes. Jeune martyre des premiers temps de l’Église dont la vénération a été marquée dans le passé par plusieurs documents pontificaux et une quantité de témoignages hagiographiques, la sainte fut rayée en 1961 du calendrier par la Sacrée Congrégation des rites. Une instruction signée par le pape Jean XXIII qui n’enlevait rien à la sainteté de la vierge martyre et n’interdisait en aucune manière la dévotion privée envers elle.

D’ailleurs, le pape Jean XXIII aurait plus tard pleuré amèrement en voyant ce qu’il avait signé. Et depuis cette date, on assiste à un certain retour du culte de sainte Philomène, la « chère petite sainte du curé d’Ars à laquelle ce dernier a attribué les innombrables miracles accomplis dans le village ».

Quant aux dirigeants d’ADP Sainte-Philomène de Naujac, ils se promettent de faire encore mieux dès la prochaine fête !

Posté par NAUJAC c estvous à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2013

Rodéo sur Juliette

http://www.rodeosurjuliette.fr/accueil.html

Rodeo 21 juin

Rodeo 22 juin

Rodeo 28 juin

Posté par NAUJAC c estvous à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2013

Un net coup d’arrêt au projet d’éoliennes

L’Entre-deux-Mers reste un secteur favorable au développement de l’éolien. Mais le projet mené depuis cinq ans par la société Abo Wind a été rejeté par la population.

Si la réunion publique a réuni jeudi soir 150 personnes, seuls les Blasimonais présents (86) étaient invités à exprimer leur avis lors d’un vote à bulletins secrets.

Si la réunion publique a réuni jeudi soir 150 personnes, seuls les Blasimonais présents (86) étaient invités à exprimer leur avis lors d’un vote à bulletins secrets. (photo o. e.)

S’il n’est pas clos, le dossier d’implantation d’éoliennes dans l’Entre-deux-Mers subit un net coup d’arrêt. Après une nouvelle réunion publique sur le sujet, jeudi soir, la population de Blasimon a été consultée. Avec 53 contre, 29 pour, trois blancs et un nul, celle-ci a fait le choix de rejeter le projet porté sur la commune par la société Abo Wind. Le maire Daniel Barbe s’est publiquement engagé à ce que le Conseil municipal prenne prochainement une délibération actant cette décision.

La société Abo Wind mène depuis cinq ans un projet d’implantation dans l’Entre-deux-Mers de cinq éoliennes pouvant produire chacune 2 à 2,5 Mégawatts. L’installation d’un mât de mesure à Mourens et des études de préfaisabilité confortées par les conclusions du schéma régional éolien avaient permis de cerner à Blasimon deux sites potentiels, celui de Beaulieu et celui de la forêt de Rauzan. Selon Benoît Clouet, chef de projets, Abo Wind, qui prône « l’éolien citoyen », respectera la décision des Blasimonais.

Pourtant, rien ne l’y oblige depuis le vote de la loi Brottes en mars dernier. Ce texte a notamment supprimé la création préalable d’une zone de développement éolien. Désormais, l’implantation d’une éolienne repose uniquement sur l’accord du propriétaire et la validation du permis de construire par le préfet. « Une autre société peut donc venir et mener son projet sans demander notre avis », prévient Daniel Barbe.

Opposition des chasseurs

Le maire de Blasimon rappelle également que le site de Beaulieu concerne aussi la commune voisine de Sauveterre-de-Guyenne, dont le Conseil municipal a pris une délibération actant la poursuite des études de faisabilité. « Mais la partie située sur Sauveterre n’est pas assez grande pour accueillir cinq éoliennes », regrette Yves d’Amécourt.

Le maire de Sauveterre préside la Communauté de communes du Sauveterrois, qui mène une politique volontariste en matière de développement durable. Son vice-président Henri Honegger a d’ailleurs défendu jeudi soir la transition énergétique, lors d’une réunion qui a permis l’expression des différents points de vue. Principaux opposants, les chasseurs s’appuient sur l’impact des éoliennes sur les courants migratoires. Leur refus tient du principe de précaution, aucune étude n’étant disponible à ce jour. L’Association de défense de l’environnement de l’Entre-deux-Mers a rappelé qu’elle était opposée au projet sur le site de la forêt de Rauzan, mais qu’elle était favorable à la poursuite d’études sur Beaulieu. Parmi ses arguments, Abo Wind a souligné, en vain, que deux éoliennes pouvaient rapporter 35 000 euros par an aux finances publiques locales.

Posté par NAUJAC c estvous à 09:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

La filière du cognac veut être consultée sur l'implantation d'éoliennes

http://www.sudouest.fr/2013/05/28/la-filiere-du-cognac-veut-etre-consultee-sur-l-implantation-d-eoliennes-1067007-882.php

 

Le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) et l'organisme de défense et de gestion ont adopté une motion

Les professionnels du cognac ne veulent pas que le paysage soit dénaturé par les éoliennes

Les professionnels du cognac ne veulent pas que le paysage soit dénaturé par les éoliennes (Archives Isabelle Louvier)

Le schéma régional éolien, qui fixe les zones potentielles d'implantation en Poitou-Charentes, suscite l'inquiétude de la filière du cognac. Une majeure partie de l'aire de l'appellation cognac, et notamment le territoire où la présence de vignes dépasse 15%, sont susceptibles d'accueillir des éoliennes.

La préoccupation des professionnels porte sur l'impact esthétique, au milieu d'un paysage qui est aussi un "patrimoine". "On parle d'éoliennes qui peuvent atteindre 150 à 175 mètres. Cela laisse une grosse empreinte dans le paysage viticole, qui fait partie intrinsèque de l'image du cognac que l'on vend à l'export", souligne le président du BNIC, Jean-Marc Morel.

Le BNIC, ainsi que l'organisme de défense et de gestion, qui fixe le cadre de la production du cognac, ont adopté une motion à l'unanimité. Elle exprime leur inquiétude quant à la délimitation fixée par le schéma régional, et demande que les deux organismes professionnels soient "consultés et associés pour tout projet sur la zone". D'autres régions viticoles se sont engagées dans une même démarche, observent les responsables de la viticulture charentaise.

Posté par NAUJAC c estvous à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2013

COMBIEN TOUCHERA UNE COMMUNE SI UN PARC EOLIEN EST INSTALLÉ?

( IFER, CFE, CVAE, CET ,TF.....)
Depuis la réforme de la Taxe Professionnelle (TP) qui était  le moteur des décisions des communes pour justifier une implantation  d'un par éolien, le  nouveau calcul de la " manne financière" que les communes percevront  est complexe.
Les promoteurs" allèchent" les conseils municipaux par des prévisons de l'IFER... pour le moins optimistes,  voir mensongères.
Bernard Schumpp (APESE27) vient d' établir un  tableau résumé.

Lundi 28 janvier, invité amicalement par la municipalité de Graçay (Cher) à la séance du Conseil Municipal pour présenter un autre point de vue que celui des promoteurs éoliens  ( qui visiblement commencent  à les agacer..) J'ai eu l'occasion tester ce  tableau qui visiblement fait mouche!

ifer

tableau à télécharger ==> ifer


IFER = Impositions Forfaitaires sur les Entreprises de Réseaux
CFE = Cotisation Foncière des Entreprises
CVAE = Cotisation sur la Valeur Ajoutée
CET= Contribution Économique Territoriale = Somme (CFE + CVAE)
TF Taxe Foncière Propriété Bâtie


Ce tableau est un calcul approché basé sur un parc de 10MW (  4 machines de 2,5 MW)
La FED  prépare un document de synthèse plus complet  avec un tableur (Excel) qui permettra de calculer le montant pour les communes dans tous les cas de figure.
Ce qu'il est important d'indiquer  aux élus et aux maires , c'est que leur commune: 
- percevra  moins de 25% du "pactole financier " de l'ensemble des nouvelle taxes
- perdra 60% par rapport à l'ancienne TP

 

Cordialement
J.L. Butré

Fédération Environnement Durable - 3 rue des Eaux - 75016 tel:06 80 99 38 08
http://environnementdurable.net
contact@environnementdurable.net

 

Posté par NAUJAC c estvous à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]